Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2017 2 28 /11 /novembre /2017 08:30

La plupart des lecteurs de Le roman qui nous racontait des histoires s’amusent du côté « un peu scato du livre » (pour reprendre l’expression d’une lectrice). Certains, plus rares, y voient de la vulgarité.

D’abord, ne pas confondre:

Distinguons bien grossièreté et vulgarité. Un mot ne saurait être vulgaire. Grossier, oui. Seule, la pensée peut être vulgaire : ostentation, hypocrisie, démagogie, prétention, affectation… L’actualité nous en donne des exemples tous les jours.

Alors, oui, j’assume pleinement la grossièreté de certains (bien rares) passages du livre qu’on peut qualifier plus précisément de scatologiques. Il y est en effet question d’un ou deux pets, de faire caca et d’un passage odorant dans les toilettes. La belle affaire !

Puis-je rappeler deux choses ?

La scatologie fait partie, comme chacun sait, d’une longue tradition littéraire que je poursuis bien modestement et qui va (pour le moins!) de Rabelais à Céline (que je cite d’ailleurs). Elle est amusante et je ne vois pas en quoi elle serait choquante sauf au nom d’un préciosité déplacée et ridicule.

Par ailleurs, mon narrateur est un livre et un livre papier. Mon objectif n’était pas de respecter la moindre bienséance mais bien de lui faire vivre une vie physique et de lui donner non seulement une pensée et des sentiments mais aussi un corps (fût-il métaphorique). D’ailleurs, y aurait-il une pensée et des sentiments sans un corps ? Mon livre vit donc ce que vit chacun d’entre nous. Et comme nous avons tous (je suppose?) notre lot de caca…

Pour mémoire, puis-je rappeler que nous tenons tous, chaque jour que Dieu fait, des propos scatologiques, à tout va et à tous vents (!) ?

Et que faisons-nous d’autre, d’ailleurs, quand nous nous demandons bien poliment les uns aux autres « Comment ça va ? ». Ça va ? Ouf, tant mieux.

Eh bien, je n’ai plus qu’à espérer que tout le monde y est bien allé aujourd’hui.

PS/ En illustration, un « caganer » (ou cagadou), santon chieur catalan.

Les santons chieurs nous rappellent que nous sommes tous égaux, quels que soient notre statut ou notre condition sociale.

J’en profite pour souhaiter à tous une bonne période de l’Avent.

JP

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean-paul-rigaud-andco
  • : Sur le blog de Jean-Paul Rigaud, retrouvez toute l’actualité de l’auteur. Nouveaux ouvrages, signatures, événements, coups de cœur...vous serez informé régulièrement. Sans oublier ses coups de coeur et ses centres d'intérêt qu'il vous invite à partager. Trouvez en quelques clics les renseignements que vous cherchez sur ses livres et leur diffusion. Bonne visite sur le blog de Jean-Paul Rigaud.
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • L'éphéméride se déride: 18 septembre
    Océane Cela dit, il y a longtemps Vécut un certain Océan Brûlé vif à Nicomédie ! On peut parler de tragédie ! Des Océan, il n’en est plus : Tant pis si vous êtes déçus ! Que dirons-nous des Océane ? Sur ce point, j’avoue que je cane ! Ce sont de grandes...
  • L'éphéméride se déride: 17 septembre
    Renaud Nous allons fêter saint Renaud ! C’était un moine de Mayenne C’est parfait, qu’à cela ne tienne ! Comme il était un peu rustaud, Il préféra vivre en forêt Et mena une vie d’ermite Il y trouva son intérêt Puisqu’il put y ouvrir un gîte. Qu’allons-nous...
  • L'éphéméride se déride: 16 septembre
    Édith Nous allons fêter sainte Édith ! Née dans la ville de Barking, Elle fit partie de l’élite Et jouit d’un certain standing. Nommée abbesse de Wilton, Elle fit preuve de feeling Et elle devint number one ! Désormais, rien ne nous étonne ! Mais qu’allons-nous...
  • L'éphéméride se déride: 15 septembre
    Lola Nous allons fêter les Lola ! Ne me demandez pas pourquoi On va les fêter ce jour-là ! C’est en souvenir de Marie Surnommée, au fil de sa vie, Notre-Dame-des-Sept-Douleurs En raison de tous ses malheurs. Vous ne voyez pas le rapport ? Moi non plus,...
  • L'éphéméride se déride: 14 septembre
    Cyprien Nous fêtons la Saint-Cyprien ! Il devint chrétien sur le tard. Comme c’était un gros richard, Il distribua tous ses biens. Grâce à sa popularité, Et, un peu, grâce à sa piété, Il devint évêque à Carthage Et pourtant, malgré son grand âge Persécuté...

Catégories