Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2018 7 11 /11 /novembre /2018 21:24

Je suis désolé de vous avoir fait verser une larme avec mon précédent poème. Mais, comme vous me l'avez fait savoir, la cause animale le valait bien et je compte bien continuer à la défendre!

Allez, on va revenir aujourd'hui, à un registre plus gai. Pour la troisième fois, c'est le poème de Ronsard Mignonne, allons voir si la rose,  qui en fera les frais. Le voici donc:

 

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avoit desclose
Sa robe de pourpre au Soleil,
A point perdu ceste vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vostre pareil.

Las ! voyez comme en peu d'espace,
Mignonne, elle a dessus la place
Las ! las ses beautez laissé cheoir !
Ô vrayment marastre Nature,
Puis qu'une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que vostre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez vostre jeunesse :
Comme à ceste fleur la vieillesse
Fera ternir vostre beauté.

 

 

 

 

 

 

Et maintenant passons à sa version travestie:

 

 

Balance ta balance

 

 

Mignonne, allons voir de ce pas

Si, par hasard, vous n’avez pas

(A force de vous tourmenter),

Définitivement perdu

Ces quelques kilos superflus

Dont vous vouliez vous délester.

 

Las ! Voyez comme en peu d’espace,

Mignonne, votre chair mollasse

A perdu de sa fermeté !

Ô vraiment marâtre Nature,

Puisque, malgré ce qu’il endure,

Votre corps s’est laissé aller.

 

Donc, si vous me croyez, mignonne,

Ne jugez pas votre personne

Selon des canons de beauté

Qui gâteraient votre fraîcheur.

Mais éliminez-moi sur l’heure

Cet instrument de cruauté.

 

(Retrouvez les autres poèmes barrés dans la page "Repentirs")

 

NB! Le prochain poème s'adressera à un public averti! Il s'intitule X, c'est tout dire!

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean-paul-rigaud-andco
  • : Sur le blog de Jean-Paul Rigaud, retrouvez toute l’actualité de l’auteur. Nouveaux ouvrages, signatures, événements, coups de cœur...vous serez informé régulièrement. Sans oublier ses coups de coeur et ses centres d'intérêt qu'il vous invite à partager. Trouvez en quelques clics les renseignements que vous cherchez sur ses livres et leur diffusion. Bonne visite sur le blog de Jean-Paul Rigaud.
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • L'éphéméride se déride: 18 septembre
    Océane Cela dit, il y a longtemps Vécut un certain Océan Brûlé vif à Nicomédie ! On peut parler de tragédie ! Des Océan, il n’en est plus : Tant pis si vous êtes déçus ! Que dirons-nous des Océane ? Sur ce point, j’avoue que je cane ! Ce sont de grandes...
  • L'éphéméride se déride: 17 septembre
    Renaud Nous allons fêter saint Renaud ! C’était un moine de Mayenne C’est parfait, qu’à cela ne tienne ! Comme il était un peu rustaud, Il préféra vivre en forêt Et mena une vie d’ermite Il y trouva son intérêt Puisqu’il put y ouvrir un gîte. Qu’allons-nous...
  • L'éphéméride se déride: 16 septembre
    Édith Nous allons fêter sainte Édith ! Née dans la ville de Barking, Elle fit partie de l’élite Et jouit d’un certain standing. Nommée abbesse de Wilton, Elle fit preuve de feeling Et elle devint number one ! Désormais, rien ne nous étonne ! Mais qu’allons-nous...
  • L'éphéméride se déride: 15 septembre
    Lola Nous allons fêter les Lola ! Ne me demandez pas pourquoi On va les fêter ce jour-là ! C’est en souvenir de Marie Surnommée, au fil de sa vie, Notre-Dame-des-Sept-Douleurs En raison de tous ses malheurs. Vous ne voyez pas le rapport ? Moi non plus,...
  • L'éphéméride se déride: 14 septembre
    Cyprien Nous fêtons la Saint-Cyprien ! Il devint chrétien sur le tard. Comme c’était un gros richard, Il distribua tous ses biens. Grâce à sa popularité, Et, un peu, grâce à sa piété, Il devint évêque à Carthage Et pourtant, malgré son grand âge Persécuté...

Catégories